Al Kharsaah : construction d’une centrale solaire de 800 MW au Qatar

Al Kharsaah est la première centrale solaire de grande envergure au Qatar. Elle devrait permettre au pays de réduire ses émissions de CO2 tout en lui fournissant l'électricité nécessaire à la demande croissante de la population. La centrale devrait générer près de 2 000 000 MWh d'électricité, soit l'équivalent de la consommation énergétique d’environ 55 000 foyers qataris, tout en réduisant de 26 millions de tonnes les émissions de CO2 sur toute sa durée de vie.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

non-energetique levierCreated with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Le projet Al Kharsaah vise à produire une énergie propre et abordable grâce à des technologies de pointe dans le domaine du PV afin de renforcer le plan National Vision 2030 du Qatar en matière de développement durable. Par ailleurs, le projet soutiendra la première Coupe du monde FIFA neutre en carbone en novembre 2022.

Situé à Al Kharsaah, au Qatar, il s'agit de la première centrale solaire de grande envergure (800 MWc) du pays et de l’une des plus grandes centrales solaires au monde.

 

Ce sera la plus grande centrale solaire au monde équipée de modules solaires double face à haut rendement. Elle couvrira 10 km² (l'équivalent de 1 400 terrains de football) et comptera 2 millions de modules solaires montés sur des trackers, permettant de réaliser des gains de puissance considérables et de tirer pleinement parti de l’ensoleillement exceptionnel de la région.

 

L'utilisation d’onduleurs augmentera encore le rendement annuel en permettant un meilleur suivi du point de puissance maximale de cette installation. Au total, 3 240 onduleurs seront installés.La centrale offrira une capacité totale de 800 MWc et sera construite en deux phases de 400 MWc chacune, pour être pleinement opérationnelle au second semestre 2022.

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Emissions évitées : La centrale solaire PV d’Al Kharsaah produira une électricité décarbonée et remplacera les centrales alimentées au gaz.

Quantification :

0,85 MteCO2 durant la première année d’exploitation

26 MteCO2 sur toute sa durée de vie

Situation avant le projet :

Pour le client :

Unités d'énergie produites par des turbines à gaz à cycles combinés : 1 949 141 000 kWh/an(1)

Unités d'énergie importées depuis la centrale solaire PV (Siraj 1) : 0 kWh/an

Émissions de CO2 = 843 978 kteCO2/an(2)

Pour Siraj 1 :

Unités d'énergie fournies au client grâce au PV : 0 kWh/an

Émissions de CO2 = 0 teCO2/an

 

Situation après le projet :

Pour le client :

Unités d'énergie produites par des turbines à gaz à cycles combinés : 0 kWh/an

Unités d'énergie importées depuis la centrale solaire PV (Siraj 1) : 1 949 141 kWh/an(1)

Émissions de CO2 = 0 teCO2/an

Pour Siraj 1 :

Unités d'énergie fournies au client grâce au PV : 1 949 141 kWh/an(1)

Émissions de CO2 = 2   kteCO2/an(3)

 

Emissions évitées : 842 kteCO2/an

Notes :

  1. Production estimée de la centrale PV d’Al Kharsaah sur la première année
  2. Facteur d’émission de gaz naturel = 433 geCO2/kWhelec; calcul du projet à partir du « facteur d’émission de CO2 intégrant les émissions de la chaine amont » (UBA 2019, p.43) / « efficacité de la centrale »
  3. Estimation du projet concernant les émissions de CO2 annuelles pour les opérations et la maintenance

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

440 M€

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

06/02/2020

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Al Kharsaah - Qatar

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Le système actuel a été éprouvé en milieu opérationnel.

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

ODD 7 : Énergie propre et d’un coût abordable

ODD 8 : Travail décent et croissance économique

ODD 9 : Industrie, innovation et infrastructure

ODD 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques

800 MWc

Conditions de reproductibilité : zone avec des conditions d’ensoleillement favorables et terres disponibles sans concurrence avec d’autres utilisations telles que l’agriculture.

Le projet est développé et exploité par SPV Siraj 1, un consortium détenu conjointement par TotalEnergies et Marubeni (40 %) et Siraj Energy (60 %), cette dernière étant une joint venture entre QatarEnergy (40 %) et QEWC (Qatar Electricity & Water Company, 60 %).

Les autres projets de TotalEnergies :