Le projet BaCaSi: développer des puits de carbone au Congo

Lancement d’une opération de boisement de grande ampleur sur les plateaux Batéké par TotalEnergies, en partenariat avec La République du Congo, et le groupe Forêt Ressources Management.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

noun_Energy Efficiency_1362024Created with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

levier4Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Le projet BaCaSi prévoit la gestion durable d’un site de 55 000 ha constitué de savanes herbeuses dégradées, soumises à des feux de brousse récurrents, dans le cadre du Programme National d’Afforestation, ProNar, initié par le Congo. Il vise à la plantation d’un nouveau puits de carbone de 40 000 ha qui permettra de capturer 12 millions de tCO2e sur 35 ans.

L’opération, d’une durée de 35 ans, inclut :

  • L’implantation d’une nouvelle forêt plantée de 38 000 ha d’Acacia mangium, dont l’exploitation est prévue à partir de 2040 dans le cadre d’une gestion durable (futaie jardinée) visant à alimenter Brazzaville et Kinshasa en sciages et contreplaqués ;
  • Le développement d’un périmètre agroforestier (avec une rotation de 8 ans) de 2 000 ha d’Acacia auriculiformis, associé à la production de commodités agricoles (manioc) et de bois énergie à destination du marché local ;
  • La conservation des forêts galeries et autres écosystèmes sensibles présents sur le site (env. 5 000 ha) ;

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Absorption d'émissions : Afforestation d’une surface de 40 000 ha

Quantification : L’opération permettra de capturer environ 12 MtCO2 sur 35 ans (soit en moyenne près de 9 tCO2/ha/an)

/

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

250M$ sur 35 ans

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

Novembre 2021

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

République du Congo, région des Plateaux (plateaux Batéké)

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

895 ha plantés en 2021 et objectif de 4 000 ha pour l’année 2022

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

L’additionnalité du projet implique l’absence de rentabilité financière au sens traditionnel.

Images / Vidéos

Le projet permettra la préservation des forêts galeries présentes sur le site notamment grâce à la mise en place de pare-feu et la surveillance du site.

Le projet sera développé en lien avec les communautés locales et peuples autochtones, qui bénéficieront du périmètre agroforestier. Le projet sera générateur d’emplois directs et indirects et un fonds de développement local soutiendra des actions au bénéfice      des villages riverains dans les domaines de la santé, de la nutrition et de l’éducation.

  • ODD 2 Faim zéro : maintien des cultures de subsistance au sein du périmètre agroforestier fournissant bois de chauffe et commodités alimentaires (manioc) 
  • ODD 8 Travail décent et croissance économique : création d’emplois directs décents (1000 en moyenne pour les activités de plantation, d’entretien et de surveillance) et indirects estimés à 200 ; et développement de pratiques de travail responsable
  • ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques : création de puits de carbone
  • ODD 15 Vie terrestre : la plantation d’Acacia mangium et auriculiformis sur des plateaux sableux exposés à des feux de brousse récurrents va créer un environnement forestier qui permettra, à terme, d’accroître la biodiversité des écosystèmes – Préservation des forêts Galerie existantes
  • ODD 17 Partenariats pour la réalisation des objectifs : contribution au développement des communautés locales

Le modèle acacia-manioc développé dans le cadre du projet BaCaSi a déjà été éprouvé dans la sous-région. Il peut être répliqué sur des savanes herbeuses dégradées.

Forêt Ressources Management via sa filiale congolaise Forest’Neutral Congo

noun_Mail_1571628Created with Sketch.

Contacter l'entreprise :

https://totalenergies.com/fr/formulaire-de-contact

Les autres projets de TotalEnergies :