Projet Seagreen : le plus grand parc éolien off-shore d’Écosse

Le projet de ferme éolienne offshore Seagreen consiste à produire de l'électricité verte grâce à l'éolien. Une fois achevé, Seagreen sera le parc éolien offshore le plus profond du monde et le plus grand d'Écosse. L’installation des 114 éoliennes de Seagreen d’une capacité de 1 075 MW permettra de couvrir les besoins énergétiques de plus de 1,6 million de foyers, soit les deux tiers de l'ensemble des foyers écossais.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Contribuer à la décarbonation du mix électrique du RU.

Avec ses faibles émissions de gaz à effet de serre, l'éolien est une solution qui à l'avenir permettra de décarboner le mix électrique qui émet actuellement trop de carbone. Dans le cadre de son ambition de devenir un acteur majeur de la transition énergétique, TotalEnergies développe son portefeuille éolien offshore dans le monde entier. Le projet Seagreen va permettre à TotalEnergies de poursuivre son objectif d'avoir une capacité installée de production électrique renouvelable de 100 GW d'ici 2030 et s’inscrit dans l'ambition de la Compagnie d'atteindre la neutralité carbone dans toutes ses activités d’ici 2050, conjointement avec la société.

 

La ferme éolienne Seagreen va considérablement aider à décarboner le mix électrique du RU et permettre au pays d'atteindre son ambition de neutralité carbone à l’horizon 2050 (2045 pour l'Écosse).

 

Le projet Seagreen a également d’importantes retombées économiques pour l'Écosse et le RU. Il est à l'origine d'une reprise économique verte et soutient des emplois verts à grande valeur ajoutée en Écosse, notamment des emplois directs, mais aussi en lien avec les prestataires et la chaîne d'approvisionnement.

 

En 2010, le Crown Estate a attribué à Seagreen Wind Energy Limited (SWEL, une joint venture entre TotalEnergies (51 %) et SSE Renewables (49 %)) les droits de développement exclusifs pour la zone du Firth of Forth dans le cadre de la partie 3 du programme britannique de développement de parcs éoliens en mer. Cette zone, située à 27 km au large des côtes d’Angus, s'étend sur une superficie d’environ 3 091 km² dans l’Outer Firth of Forth.

 

SWEL travaille en étroite collaboration avec les parties prenantes et a lancé des campagnes et des analyses approfondies pour développer la ferme éolienne offshore Seagreen. 114 éoliennes sont en cours de construction pour une capacité installée totale de 1 075 MW.

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Emissions évitées : Décarbonation du mix électrique du RU

Quantification :

  • La production annuelle est estimée à 4 304 GWh.
  • L’intensité carbone de la production électrique du RU à partir de sources non renouvelables est de 440 tCO2/GWh.

En phase d’exploitation, plus de 1,9 MtCO2 seront ainsi évitées chaque année (les autres données restent inchangées).

  • La capacité installée du projet est de 1 075 MW. Le facteur de charge éolien offshore typique, tel que conseillé par le BEIS pour l'année 2020, est de 45,7 % (lien). Selon les calculs, la production annuelle de la ferme éolienne offshore est donc estimée à 4 304 GWh : 1 075×0,457×8 760 (nombre d’heures sur une année) ÷ 1 000 (pour convertir les MWh en GWh)
  • Les émissions de GES générées par la production d’électricité à partir de combustibles fossiles (charbon, pétrole, gaz et autres combustibles solides, y compris les déchets non renouvelables) au RU en 2020 représentent 440 teCO2/GWh (lien).
  • En supposant qu’en phase d’exploitation la ferme éolienne offshore n'émette que de très faibles émissions de GES, les individus ou sociétés utilisant l'électricité verte produite par Seagreen au lieu de celle produite par les centrales alimentées par des combustibles fossiles au RU réduiront leurs émissions annuelles de scope 2 à : 4 304 x 440 = 1 893,76 kteCO2.

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

3,5 G€

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

La mise en service de la première éolienne est prévue pour mi-2022. L’exploitation commerciale de la ferme éolienne devrait être possible au premier semestre 2023.

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Écosse – RU.
A 27 km au large des côtes d’Angus en Mer du Nord.

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

Le projet contribue à l’ODD 7 Énergie propre et d’un coût abordable en augmentant la production d’énergie renouvelable, ainsi qu’à l’ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques car l’éolien offshore est un élément clé qui permettra au RU d’atteindre son objectif de neutralité carbone et qui est nécessaire pour réaliser les ambitions fixées par le Climate Change Committee (Comité pour le changement climatique). 

Afin de garantir une faible empreinte carbone au sein de sa chaine d’approvisionnement, conformément à l’ODD 12 Consommation et production responsables, le projet a mis en œuvre plusieurs mesures : ajout d’un questionnaire de durabilité au stade de l’appel d’offres, signature d’un Pacte « Énergie Net Zéro » avec les fournisseurs (comprenant les engagements suivants : atteindre la neutralité carbone, protéger et améliorer l’environnement naturel, passer à une économie circulaire, garantir un travail équitable et des emplois verts de qualité, apporter de la valeur aux communautés), et incitation pour les fournisseurs à s’inscrire à la Supply Chain Sustainability School (École pour la durabilité de la chaine d’approvisionnement) (lien).

Le projet contribue également à l’ODD 8 Travail décent et croissance économique et à l’ODD 9 Industrie, innovation et infrastructure en engendrant d’importantes retombées économiques pour l’Écosse et le RU. Il maximise le contenu de la chaine d’approvisionnement locale et stimule la croissance économique et les investissements dans les infrastructures locales (ex. : Port de Montrose). Après mise en service de la ferme éolienne, la base d’opérations et de maintenance de Seagreen située à Montrose accueillera jusqu’à 120 opérateurs travaillant à plein temps à l’entretien des éoliennes du parc, depuis la base d’opérations et de maintenance et sur les navires de service en mer.


Enfin, le projet contribue à l’ODD 4 Éducation de qualité en soutenant l’enseignement des compétences STEM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) à Dundee & Angus avec un fonds dédié, en encourageant les prestataires à combler leurs lacunes dans ces compétences et en développant des programmes d’apprentissage locaux.

Le projet peut être reproduit dans n’importe quel pays selon les conditions suivantes : coûts de l’énergie, ressource éolienne, permis locaux, subventions et taxes locales et faisabilité technique.

Ce projet s’inscrit parfaitement dans l’ambition du RU de produire 50 GW d’énergie éolienne d’ici 2030 et s’intègre au portefeuille éolien offshore mondial de TotalEnergies qui représente plus de 8 GW de projets en cours de développement et de construction, dont 5 GW au RU.

Ce projet est une joint venture entre TotalEnergies et SSE Renewables. Il est par ailleurs activement engagé dans les partenariats suivants :

  • R&D en collaboration avec le TIC de l’UoS (Centre de technologie et d’innovation de l’Université de Strathclyde) pour réduire le coût des opérations et de la maintenance en améliorant la performance éolienne ;
  • collaboration avec l’administration portuaire de Montrose pour augmenter la capacité de la chaine d’approvisionnement grâce à des investissements continus dans les infrastructures et la coordination de la chaine d’approvisionnement pour l’ensemble des développements de fermes éoliennes.

Les autres projets de TotalEnergies :