Livraison des produits L’Oréal en vélo électrique

Afin d’améliorer la qualité de l’air et de réduire son empreinte carbone en milieu urbain, L’Oréal a lancé le programme GLAM – Green Last Mile en proposant des solutions de livraisons de ses produits en mobilité active et verte.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

levier1Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

noun_Energy Efficiency_1362024Created with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Le projet répond à un double objectif :

  • Améliorer la qualité de l’air dans les centres urbains ;
  • Réduire l’empreinte carbone des derniers kilomètres pour la livraison des produits L’Oréal.

Afin de réduire son impact environnemental en milieu urbain, L’Oréal a lancé le programme GLAM - « Green Last Mile » 

 

Ce programme a été lancé en 2019, dans des villes sélectionnées selon l'importance des quantités de livraisons qu'elles représentaient, et réparties dans l'ensemble des zones géographiques.  

 

Depuis le lancement, 20 initiatives innovantes ont été déployées dans 12 pays. 

 

Plus particulièrement en 2020 :

  • La Belgique, a étendu les livraisons en vélo de Bruxelles à Anvers ;
  • Le Chili a mis en place un partenariat pour des livraisons en vélo ou véhicules électriques qui pourrait représenter jusqu'à 118 000 livraisons par an ; 
  • L’Italie, a complété une initiative de livraisons en vélo, pour un volume de 11000 livraisons annuelles, par la mise en place de véhicules biogaz pour la livraison de produits capillaires vers 8 villes.  

L’ambition pour 2025 est de décarboner les livraisons dans 50 centres villes dans le monde.  Depuis 2019, les initiatives se multiplient, combinant les livraisons en vélo, en véhicules au biogaz et électriques, contribuant ainsi à la réduction des émissions de particules fines dans les zones urbaines. 

Par exemple, la Belgique a débuté un projet d’électromobilité en vélo, en s’associant avec l’opérateur de télécommunications belge Proximus, pour tester une solution de mobilité décarbonée à Bruxelles, permettant d’effectuer les premières livraisons dans des salons de coiffure (produits L’Oréal) et des points de vente Proximus (produits Proximus).  

A partir de mai 2020, cette initiative a été déployée avec un second partenaire sur nos 3 divisions L’Oréal Produits Professionnels, Cosmétique Active et Produits Grands public, à Anvers et Bruxelles, permettant détendre les livraisons à vélo électrique aux pharmacies, notamment 

 

Ce déploiement participera également à améliorer la qualité de l’air (sans émissions de particules fines et de NOX) et diminuer les congestions en centre-ville Le but du projet pilote consiste à évaluer le potentiel et la viabilité opérationnelle des nouveaux acteurs de la mobilité verte en centres urbains. Concrètement, les commandes de nos 3 divisions sont consolidées, afin d’être transportées par vélo électrique à leur destination finale.  

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

  • Scope(s) d’émissions
  • Description et quantification des émissions de GES associées
  • Précisions sur le calcul

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 3 -  Objectif 2021 : 11 000 livraisons en vélo électrique dans 5 centres villes

  • Quantification : réduction de 5% des émissions de CO2

Impact non mesuré à date car l’initiative est encore en phase pilote.  

Pour ce pilote, environ 2500 livraisons sur 1.5% des volumes ont pu être effectuées entre novembre 2019 et octobre 2020, dans plus de 270 points de vente.  

L’ambition pour 2021 est de décarboner les livraisons dans 5 centres villes, en Belgique et aux Pays Bas avec un potentiel de 11K livraisons annuelles (environ 10% de livraisons urbaines) visant à participer une baisse de 5% des émissions carbone. 

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

Non communiqué

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

Octobre 2019

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Belgique

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Non communiqué

Images / Vidéos

Cette initiative de livraison en mobilité active permet de limiter les émissions de CO2 (ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique)Elle permet également de limiter les particules fines dans l’air urbain en améliorant sa qualité, elle contribue en ce sens à l’ODD 11 Villes et communautés durables 

Le déploiement de cette initiative est en cours dans d’autres villes de Belgique, notamment à Anvers. D’autres initiatives de ce type sont également en cours partout dans le monde.  

Un partenariat avec l’opérateur de télécommunication Proximus a été engagé pour le déploiement de cette initiative à Bruxelles.  

Les autres projets de L'Oréal :