ABC (Autonomous Building for Citizens), 1er concept de résidence autonome de France

Conçu par les équipes R&D de Bouygues Construction avec le cabinet d’architecture Valode & Pistre, ABC (Autonomous Building for Citizens) est le premier concept de bâtiment autonome en France. Ce type de batiment, pourrait permettre de réduire l’empreinte carbone de l'exploitation dans les zones insulaires ou reculées, en plus d’une empreinte environnementale de construction plus faible que la moyenne des bâtiments.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

levier1Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

non-energetique levierCreated with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Le projet ABC est un nouveau concept de bâtiments fondé sur trois piliers : A pour autonome, B pour bâtiment durable et intelligent, et C pour citoyen.

L’un des objectifs est de réduire l’empreinte carbone de la construction et de l’exploitation de cet immeuble résidentiel en activant les leviers suivants :

- Utilisation du béton à émissions de CO2 réduites et de matériaux biosourcés
- Sobriété énergétique grâce à l’implication des occupants
- Optimisation de l’efficacité énergétique du bâti
- 70% d’autonomie en électricité au quotidien
- Division de la consommation d’eau du réseau par 3
- Réduction de 40% des déchets de la poubelle grise

ABC (Autonomous Building for Citizens) est le 1er concept de résidence autonome de France. Il est entièrement conçu par les équipes R&D de Bouygues Construction avec le cabinet d’architecture Valode & Pistre. Il est développé et réalisé par les équipes de Linkcity (développeur immobilier du groupe) et Bouygues Bâtiment Sud-Est pour la ville de Grenoble. Il a été livré en septembre 2020. Les habitants sont accompagnés pour réduire leurs consommations dans ce nouveau mode d’habitat car leur implication dans la vie du bâtiment est un élément central du projet.

L’autonomie de ce bâtiment repose sur 3 piliers qui contribuent à réduire l’empreinte carbone d’exploitation de la résidence :

  • La sobriété, grâce à une application permettant aux occupants de suivre toutes les consommations, de piloter les équipements (dont les systèmes de chauffage) et de sensibiliser les utilisateurs aux bonnes pratiques. La résidence inclut 180 places de vélo et 360 m2 de jardins potagers pour créer un lieu de rencontre entre habitants et permettre le compost des déchets alimentaires.
  • La performance énergétique du bâti : isolation renforcée (isolation liège, menuiseries triple vitrages),  pré équipement des logements en  électroménager A+++, éclairage LED, ventilation double-flux individuelle, récupération de chaleur des eaux grises des logements
  • La réduction de la consommation en énergie et en eau: elle repose sur une production locale et distribuée en circuit court. Au-delà des gains carbone, la production locale d’électricité photovoltaïque intégrée au bâtiment permet de soutenir les objectifs nationaux de déploiement en réduisant l’empreinte au sol des panneaux (puisqu’intégrés au bâti).      

Le bâtiment ABC vise une autonomie à 70% en électricité, une réduction de 2/3 de sa consommation d’eau      par rapport à une résidence classique (soit plus de 50L économisés par jour et par personne) et de 40% des déchets d’ordures ménagères. Au-delà des économies ressources, les réductions de consommation d’eau et de déchets se traduisent par un gain carbone d’environ 40 teqCO2 sur la durée de vie du bâtiment.

Par ailleurs, l’empreinte carbone de la construction est également réduite grâce à l’utilisation de béton à émissions de CO2 réduites. En particulier, le recours au béton bas-carbone CEM IV a réduit de plus d’un tiers le CO2 qui aurait été émis par un béton classique (i.e. CEM II/A), soit 270 teqCO2.

 

L’ensemble immobilier est composé de deux bâtiments, représentant une surface construite de 5000 m², avec 62 logements (42 logements locatifs intermédiaires et 20 logements locatifs sociaux). Primé aux Trophées de la Construction de BatiActu en septembre 2020, le démonstrateur ABC (Autonomous Building for Citizens), première résidence autonome de France, a été livré à l'été 2020 à Grenoble par les équipes de Linkcity et de Bouygues Bâtiment Sud-Est.

Le projet a reçu une mention au "Green Solutions Awards 2020-2021" dans la catégorie "Grand Prix Quartier Durable".    

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 1 : Emissions de chantier (transport des matériaux par exemple).      

Quantification : Marginales. Le scope 3 représente plus de 95% de l’empreinte carbone moyenne de nos projets.

Scope 2 : Emissions de chantier (electricité consommée).

Quantification : Marginales. Le scope 3 représente plus de 95% de l’empreinte carbone du projet.

Scope 3 :   

  1. Utilisation de béton bas-carbone CEM IV à l’empreinte carbone 35% inférieure au béton standard CEM II/A.
  2. Isolant extérieur en liège (biosourcé) à l’empreinte carbone 35% inférieure à un système d’isolation thermique par l’extérieur standard.
  3. Production PV de 270 MWh/an conforme aux prévisions
  4. Réduction de la consommation d’eau (du réseau de ville) par deux tiers
  5. Réduction de la production de déchets par 40%

Quantification : 

     -      Plus de 1000 tCO2e sur l’ensemble de la durée de vie du bâtiment (50 ans) par rapport à un bâtiment de logement neuf « classique », dont :

  1. 270 tCO2eq pour le béton
  2. Près de 200 tCO2eq pour l’isolation      
  3. Plus de 600 tCO2eq pour la génération d’électricité. (En prenant en compte la FDES des panneaux qui indique un facteur d’émission de 258 kgCO2/m2, la surface installée de 1150m2 et un renouvellement des panneaux au bout de 25 ans).
  4. Près de 40 tCO2eq pour l’eau et les déchets    

 Les valeurs considérées pour le calcul sont issues des études E+C-.

Sur toute sa durée de vie, le démonstrateur du concept ABC permettra d’économiser plus de 1000 tCO2e par rapport à un bâtiment de logement neuf « classique ». Cela prend en compte à la fois les gains sur les matériaux et sur les consommations d’énergie en exploitation.

La référence est établie à partir d’un échantillonnage de 11 bâtiments de logement en béton en zone climatique équivalente à Grenoble.    

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

Confidentiel

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

01/07/2018 - Fin: 01/06/2020

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Grenoble, Isère

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Le bâtiment possède aujourd’hui une soixantaine d’hébergements.

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

Outre la réduction d’émissions de gaz à effet de serre, ce projet permet de :

  • Réduire les consommations d’eau;    
  • Réduire la production de déchets (amélioration du tri à la source, suivi des déchets par pesage sur site, valorisation des déchets putrescibles dans les jardins potagers);          
  • Sensibiliser les habitants aux bonnes pratiques environnementales.    
  • Créer du lien social et un esprit de communauté entre les habitants (espaces mutualisé, animation)

Le concept d’autonomie permet de moins solliciter les réseaux et d’effacer partiellement le bâtiment . Cela présente un intérêt majeur dans les zones :

  • Dépourvues d’infrastructures (zones insulaires, reculées, inaccessibles etc.)
  • Où les réseaux peuvent être sujets à différents aléas tels que des catastrophes naturelles ou des périodes de saturation. En effet, le réseau français / européen est exceptionnel, mais dans certaines zones les périodes de black-out sont fréquentes et représentent un vrai problème.
  • Où des problématiques sociales et sociétales empêchent la création de nouvelles infrastructures.
  • la récupération des eaux de pluie qui sont potabilisés
  • Le recyclage des eaux grises qui sont ensuite réutilisés dans les toilettes

L’impact climat sera d’autant plus important que le mix énergétique du pays est carboné.

Développé par la R&D de Bouygues Construction.

Maître d’ouvrage : Linkcity

Concepteurs réalisateurs : Bouygues Bâtiment Sud-Est, Architecte Valode et Pistre. Suez (conception du système de gestion des eaux).

Autres partenaires : Vicat (béton bas-carbone). Saint-Gobain (isolant bio-sourcé). Ville de Grenoble, Région Auvergne Rhône-Alpes, Gouvernement Français (Le Programme d’investissements d’avenir) ; Banque des Territoires, ADEME, Grenoble Habitat, Innovia, GEG, Grenoble Alpes Métropole

Les autres projets de Bouygues :