Intencity – Bâtiment tertiaire ultra sobre en énergie

Intencity, immeuble hébergeant le campus de recherche et développement de Schneider Electric, est l’un des bâtiments tertiaires les plus performants du monde avec une consommation énergétique de 37kWh/m²/an (énergie finale). Il a notamment obtenu la certification LEED PLATINUM V4 et un prix d’or au SIATI 2021 pour le projet le plus innovant dans la catégorie promoteurs.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Construction d’un immeuble peu consommateur d’énergie, produisant sans propre énergie et injectant l’excès sur le réseau (bâtiment à énergie positive).

IntenCity, situé sur la Presqu’île de Grenoble, est un bâtiment de 27 000 m² (structure béton, façade acier-alu) co-conçu par ses utilisateurs, les équipes de Schneider Electric, pour en faire leur nouveau campus tertiaire, démonstrateur des technologies du groupe.

 

IntenCity intègre des technologies avancées de maîtrise des consommations énergétiques tout en  favorisant le bien-être des utilisateurs. Conçu en BIM (Building Information Modeling), son jumeau numérique permet la vérification et l'optimisation de ses consommations (50.000 données sont collectées toutes les 10 minutes pour optimiser confort et maîtrise énergétique).

 

Digital, IntenCity se prolonge dans ses applications qui permettent à l'utilisateur de moduler lui-même le confort de son environnement, de visualiser la disponibilité des ressources partagées (disponibilité des salles, temps d’attente au RIE, etc.) et de programmer leurs usages. Ce pilotage sur-mesure est précurseur et s'impose comme fondamental à l'heure du travail en réseau, combinant présentiel et télétravail.

 

IntenCity marque l’apparition d’une nouvelle génération de bâtiments à la fois peu énergivores et capables de compenser leurs consommations par une production locale :

 

  • équipé des solutions EcoStruxure™ Building, le site vise une consommation de 37 kWh/m2/an (alors que celle du parc tertiaire européen est estimée en moyenne à 330 kW/m2/an)
  • cette consommation sera assurée par plus de 4 000 m2 de panneaux photovoltaïques installés en toiture et deux éoliennes qui produiront en moyenne 970 MWh par an, rendant ainsi le bâtiment autonome en énergie.

 

Bâtiment « smartgrid ready », IntenCity est doté de solutions techniques qui lui permettront de s’interfacer avec les autres bâtiments du quartier dans le cadre d’un réseau local, avec la possibilité de s’effacer en cas de forte demande d’électricité ou de tarif élevé, de stocker l’électricité (stockage par batteries), de différer ses consommations au profit des bâtiments voisins.

 

IntenCity s’est inscrit, dès la phase de conception, dans une démarche de certification LEED Platinum, niveau le plus élevé de ce label de construction écologique. Le bâtiment vise un score de 103 crédits qui lui permettrait de s’imposer comme le plus performant au monde (devant le leader actuel, un bâtiment de Barcelone qui totalise 101 points ; 80 crédits suffisent pour obtenir le label).     .

 

Au-delà, le site est conçu pour offrir la possibilité aux utilisateurs de réduire l’empreinte carbone de leur déplacement (parking à vélos conséquent, mise à disposition de véhicules électriques et des bornes de recharges aux collaborateurs, etc.).

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 1 : Construction du bâtiment.

Quantification : 18 900 tCO2

Scope 3 : Réduction des émissions de GES des produits vendus par BYIMMO via la sobriété énergétique du bâtiment livré et la production d’énergie renouvelable.

Quantification : +29 tCO2/an  ou 1450 tCO2 sur la durée de vie de 50 ans

Emissions évitées :

Quantification : 14 ktCO2/an ou 700 ktCO2 sur la durée de vie de 50ans.

(Cette valeur est susceptible d’évoluer à la baisse si le mix énergétique moyen du bâtiment se décarbone dans le futur).

 

Les émissions réduites sont calculées en considérant comme référence la consommation énergétique moyenne du parc tertiaire européen. Les émissions associées à l’utilisation du bâtiment Intencity sont calculées en considérant que l’énergie consommée est pour moitié photovoltaïque, et pour moitié éolienne. Les facteurs d’émissions considérés pour l’électricité sont les suivant (données ADEME) :

- empreinte carbone moyenne des logements collectifs en France 2020 = 525kgCO2/m².

- Eolien terrestre = 14,1 gCO2/kWh – PV = 43,9gCO2/kWh. On consomme en moyenne 37 kWh/m²/an soit in fine (avec 50% Eolien et 50% PV) 1,2 kgCO2/m²/an.

La durée de vie est de      50 ans. Surface du bâtiment = 27000 m².

L’économie réalisée est donc de 27000 x (525-1,2) = 14 ktCO2/an   

La construction du bâtiment (structure béton, façade acier-alu)), engendre l'émission de 18 900 tCO2 en considérant un facteur d’émission de 700 kgCO2/m²). Ce facteur d’émission est à affiner (sans doute à la baisse) par une analyse de cycle de vie complète.  

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

Confidentiel

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

Début de la phase de conception : 2016. Livraison du bâtiment le 4 juin 2020

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Le projet est situé sur le Presqu’île de Grenoble. Il est reproductible partout en France.

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

L’architecture du bâtiment favorise la collaboration, le confort et l’efficacité, et chaque matériau et équipement IT ont été pensés pour rendre le cadre de travail le plus agréable possible.  

La priorité est donnée aux espaces collaboratifs et aux espaces de travail hybride qui favorisent à la fois les moments de détente et les moments de travail. Le rez-de-chaussée privilégie les espaces ouverts et les lieux d’échanges. Les bureaux individuels ont laissé place au principe du flex-office. Et l’extérieur devient un nouvel espace propice au travail grâce aux nombreuses loggias, terrasses et jardins.

La circulation se fait par le biais d’un escalier aux multiples usages : une partie de marches classiques permet d’accéder aux étages et une partie réalisée en gradins favorise de nouveaux espaces ouverts.

Un Digital Workplace favorise l’accès à un espace collaboratif et l’expérimentation de nouveaux formats de travail (brainstorming, prototypage, réunions agiles, co-création…). Et un Digital Showroom permet d’organiser des rencontres, activités et expositions autour du digital.

Les technologies mises en œuvre sur Intencity pour atteindre un tel niveau de performance énergétique sont déployables sur tout projet d’immobilier d’entreprise.

Les autres projets de Bouygues :