Nouveau lycée de l’agglomération clermontoise

Eiffage réalise un nouveau lycée dans l’agglomération clermontoise en conception-réalisation. Construit en bois, paille et avec des parement en pierre de Volvic d’origine du Massif Central, le bâtiment affichera une performance élevée (E4 C2).

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

non-energetique levierCreated with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Construire un bâtiment aux performances énergétiques maximales et à l’impact carbone minimal (performance E4 C2 - maximales - du référentiel E+C- http://www.batiment-energiecarbone.fr/). Démontrer la performance du bâtiment et favoriser l’émergence de ces solutions.

Projet réalisé en conception-réalisation. Les principaux membres du groupement ayant participé à la conception dont Eiffage Construction est le mandataire sont :

- CRR Architecture

- Eodd

- Sylva

- Ingerop

- Ecib

- Eiffage Energie Systèmes

Le lycée (technique) est dimensionné pour 1000 élèves et 8 logements de fonction.

Le travail sur la conception thermique des enveloppes et la réduction des besoins énergétiques permettra d’atteindre des performances exemplaires de niveau « passif »                

L’équipement sera « 100% énergies renouvelables » avec le recours exclusif au bois pour le chauffage (granulés bois) et la compensation totale des consommations d’électricité par l’installation photovoltaïque. 

Du fait du recours massif aux matériaux biosourcés, il aura une véritable fonction de stockage du carbone, ce qui réduira drastiquement son impact carbone.

Le socle béton est réalisé avec un béton à faible émission carbone fourni par Vicat.

Réalisation des murs ossatures bois isolés paille par Savare, filiale d’Eiffage Construction spécialisée dans la construction bois (Montage d’un atelier forain à proximité du chantier pour réaliser l’assemblage des murs à ossature bois (MOB) et limiter le coût carbone des transports). La paille est fournie par un agriculteur de la Limagne.

La structure en bois lamellé collé repose sur une essence douglas fourni par Eurolamelle. Les      voiles et planchers CLT (essence douglas) sont fournis par Piveteau.

Le bois massif (essence douglas) est fournis par la scierie des Combrailles.

L’intégralité des ossatures, structures et plancher bois ont été posés par Eiffage Construction Auvergne en production propre.

Une attention particulière a été accordée à la sélection des produits/fournisseurs/sous-traitants afin de respecter les objectifs carbones. C’est particulièrement le cas pour la traçabilité de l’origine des bois de structure (92% d’origine du Massif Central, 100 % d’origine française), de la paille (originaire à 100% des plaines de la Limagne), et de la pierre de lave (originaire à 100 % de Volvic). 

Quantité de matériaux biosourcés : 148 kg/m2 (à comparer à 36 kg/m2 pour le label bâtiments biosourcé niveau 3 pour l’enseignement, voir https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000026810976

« Reforest Action »:  2000 arbres replantés

Production photovoltaïque : installation de 2000 m2 de panneaux assemblés en France

Chaudière à granulés bois

Isolation importante par l’utilisation de paille (R= 7.10m2.K/W)

Récupération de l’eau pluviale pour réutilisation dans les sanitaires.

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 1 - Emissions de chantier. 

(plus faibles grâce à la  mobilisation d’acteurs locaux pour diminuer les frets.

Quantification : 265,9 teqCO2

 

Scope 3 - En amont : Utilisation de béton bas carbone, structure mixte bois/béton, attention particulière à la sélection des produits/fournisseurs/sous-traitants pour respecter les objectifs carbone

En aval : Labellisation  E4 (Bâtiment à énergie positive) :

Bonne isolation, production d’énergie in situ

Quantification : 12 120 teqCO2 sur 50 ans d’exploitation, soit 242.4 tCO2/an en moyenne. (soit     15 kgCO2eq/an/m²)

Un bâtiment C1 (hypothèse de scénario « classique » aujourd’hui) avec des caractéristiques similaires aurait émis approximativement  28 126,4 tCO2eq

 

Absorption d'émissions : Plantations de forets : lire la précision sur le calcul 

Quantification : 50 tCO2/an

 

Emissions évitées : Par rapport à une construction avec une certification C1

Quantification : 320 tCO2/an ou sur l’ensemble de la durée de vie, 16 006,5 teqCO2

Calcul effectué selon le référentiel E+C6 sans prise en compte de l’ACV dynamique.

Les émissions de construction sont principalement liées à : 

  • usages de matériaux : utilisation de béton bas carbone (44,5 kgCO2/m²) pour les fondations, structure mixte bois/béton (113,1 kgCO2/m²). Au global l’empreinte carbone PCE est de l’ordre de 712 kgCO2/m², à comparer avec une solution classique moyenne (1036,2 kgCO2/m²)

Les émissions d’exploitation sont principalement liées à : 

  • la consommation d’énergie primaire (usage RT) : 10486kWhep/an dont une production énergétique de 9870 kWhep/an en autoconsommation (FE : 45 gCO2/kWh pour le photovoltaïque), le reste sur le réseau (FE : 60 gCO2/kWh)
  • le chauffage et l’eau chaude : 100% biomasse (chaudière à granulés de bois) (FE : 0.027gCO2/kWh PCE), à la place d’une solution classique (0.243 gCO2/kWh PCE)     

Plantation de forets : Le calcul décrit ici est basé sur des hypothèses émises par l’organisme Ecotree : nous prenons leur valeur de 25 kgCO2eq/an moyen absorbé par un arbre (sachant que cette valeur varie toute au long du cycle de vie de l’arbre en fonction de l’âge de l’arbre ou encore de facteurs extérieurs). Il est important de garder à l’esprit que le calcul de séquestration carbone est très approximatif et a plus valeur d’estimatif que de valeur exhaustive.

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

Le montant global de l’investissement réalisé par la Région AURA se monte à 57.5 millions d’euros

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

Conception : Mars 2019
Exécution : Août 2020
Livraison : Juillet 2022

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

16500 m2 de SDP / 11000m2 de Murs à ossature bois isolé en paille

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

L’établissement de 16 000 m2 maximise le recours aux ressources locales, tant en matière de main d’œuvre (sociétés et sous-traitants locaux), de modes constructifs (structure en bois issu des forêts du Massif central et isolation en paille de la Limagne), que de choix énergétiques. Savare, filiale d’Eiffage Construction spécialisée dans la réalisation d’ouvrages en bois, a choisi de créer un atelier à proximité immédiate du chantier afin d’exploiter au mieux les ressources locales. Cette structure est appelée à perdurer en fonction des potentialités du marché, avec plusieurs emplois pérennes à la clé.

Le projet contribue ainsi à plusieurs ODD :

En outre, les murs à ossature bois et à isolation en paille compressée bénéficient d’une étiquette garantie de traçabilité française. Les maîtres d’ouvrage et les clients exigent à juste titre une meilleure connaissance de l’origine des matériaux de construction. C’est pourquoi Eiffage s’est engagé à titre volontaire depuis 2017 dans une démarche de traçabilité du bois – de la forêt au chantier, qui apporte la plus grande transparence aux clients. Depuis 2017, la direction du Développement durable et de l’Innovation transverse travaille en effet avec le cabinet suisse Product DNA, expert indépendant en traçabilité des chaînes d’approvisionnement. Product DNA trace les matériaux dès la conception des projets, reconstitue tout leur trajet sur la base de preuves comptables et publie les étiquettes à la livraison des projets. Celles-ci contiennent des informations précises sur l’origine des approvisionnements, les lieux de transformation et la gestion durable de la ressource utilisée, qui figurent dans un système de blockchain inviolable.

Après une expérimentation réussie en 2019-2020 sur la traçabilité du bois dans six projets, dont la tour à ossature bois Hypérion à Bordeaux ou le nouveau siège d’Eiffage Energía à Albacete (Castilla-La Mancha), Eiffage a étendu ce dispositif de traçabilité en 2021 à d’autres matériaux. Ainsi, la traçabilité de la pierre de lave et de la paille utilisées pour le nouveau Lycée de l’agglomération Clermontoise a été garantie et le groupe et Eiffage est désormais en mesure de produire six étiquettes de traçabilité garantie pour le bois, le béton, l’acier d’armature de béton, l’aluminium, la pierre de taille et la paille d’isolation. Cette avancée méthodologique majeure en termes de construction durable permet aussi d’anticiper certaines conséquences attendues de la taxonomie européenne et du mécanisme européen d’ajustement carbone aux frontières.

Synergies importantes des filiales du Groupe pour la conception et réalisation de cette opération :

Eiffage Génie civil Forézienne

Savare

Eiffage Energie Systèmes 

Clévia

Eiffage Route

Eiffage Construction Auvergne

Les autres projets d'Eiffage :