Production de vapeur et d’électricité grâce à une chaufferie utilisant des combustibles solides de récupération

Le projet Dombasle Energie, issu du partenariat entre Solvay et Véolia, a pour objectif de concevoir, réaliser, financer et exploiter une chaufferie utilisant des Combustibles Solides de Récupération (CSR) pour produire de la vapeur et de l’électricité nécessaire aux opérations de l’usine de Dombasle, en remplacement de l’usage de charbon.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Concevoir, réaliser, financer et exploiter une chaufferie utilisant des Combustibles Solides de Récupération (CSR) afin de produire de la vapeur et de l’électricité pour le site de SOLVAY Dombasle pendant au moins 20 ans. Cette chaufferie vient en substitution des trois chaudières charbon actuellement en activité sur le site qui seront arrêtées.

Fondée en 1873, l’usine de Dombasle-sur-Meurthe est l’une des plus anciennes soudières du groupe Solvay et constitue l’une des deux dernières soudières situées en Lorraine. Établie sur un parc industriel d’une superficie de 50 hectares, l'usine abrite une unité de production ainsi qu’un laboratoire de recherche et de développement qui preste pour l’ensemble des activités carbonate, bicarbonate et dérivés du groupe Solvay.  

 

Afin de maintenir la compétitivité de ce site, au regard de ses critères de performance et de rentabilité dans un contexte concurrentiel international croissant, la société Dombasle Énergie a été créée. Elle est issue d’un partenariat entre les groupes SOLVAY et VEOLIA.  

 

Dombasle Énergie porte le présent projet qui consiste à concevoir, réaliser, financer et exploiter une chaufferie utilisant des Combustibles Solides de Récupération (CSR) afin de produire de la vapeur et de l’électricité pour le site de SOLVAY Dombasle pendant au moins 20 ans. Cette chaufferie vient en substitution des trois chaudières charbon actuellement en activité sur le site qui seront arrêtées. 

 

Le projet permet de : 

  • Réduire les émissions atmosphériques d’environ 50% et les émissions de CO2 du site Solvay de Dombasle de 240 000 t/an, soit environ 50 % des émissions fossiles actuelles. Le projet inclut dans les investissements un traitement performant des fumées et des émissions polluantes ;  
  • Supprimer les prélèvements d’eau utilisés par les chaudières charbon qui représentent aujourd’hui 400 à 500 m3/h ; 
  • Développer la valorisation matière par la structuration de la filière CSR et promouvoir l’économie circulaire ; 
  • Sécuriser le millier d’emplois directs et indirects du site SOLVAY Dombasle, préserver et créer des emplois notamment pour la préparation des CSR et la logistique et créer des emplois transitoires pendant la construction de la chaufferie CSR.

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 1 - Remplacement de trois chaudières charbon par deux chaudières CSR

  • 240 ktCO2/an

Les émissions CO2 du site de Dombasle en 2019 sont de 600kt telles que reportées dans l’audit ETS dont 480 kt émises par ses chaudières au charbon correspondant à 192 kt de charbon consommé en considérant un facteur d’émissions de 2,5 tCO2 / tonne de charbon. 

Le coefficient d’émission du combustible CSR, équivalent à celui du gaz naturel, étant 2 fois plus faible que celui du charbon à énergie équivalente, les émissions de CO2 actuelles émises par les chaudières charbon seront donc divisées de moitié. 

Cela représente donc un gain de 240 ktCO2/an. 

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

180M€ 

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

2021

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Dombasle sur Meurthe, Meurthe et Moselle.

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

Ce projet contribue aux ODD suivants :  

  • ODD 6 Eau propre et assainissement : le projet vise la suppression des prélèvements d’eau de refroidissement utilisés par les chaudières charbon, qui représentent aujourd’hui 400 à 500 m3 /h, ainsi que l’ambition zéro rejet aqueux, hors eaux pluviales et sanitaires (celles-ci sont toujours dirigées vers les réseaux prévus à cet effet) ;
  • ODD 7 Energie propre et à un coût abordable : afin d’assurer la pérennité du site, l’installation produit de la vapeur et l’électricité à partir du CSR à un prix compétitif sur 20 ans  ;
  • ODD 9 Industrie, innovation, infrastructure : le projet favorise le développement d’une industrie durable avec la consommation d’énergie propre ;
  • ODD 12 Consommation et production durables : le projet contribuera au développement de la valorisation matière par la structuration de la filière CSR, à la promotion de l’économie circulaire, ainsi qu’à la réduction des quantités de refus de tri envoyées en Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) ;
  • ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique : le projet vise à réduire les émissions de CO2 de 240kt par an. 

Solvay étudie la possibilité de reproduire ce type de projet sur ces usines avec l’objectif de remplacer la consommation de charbon par des combustibles alternatifs moins émetteurs de CO2. 

Un financement public et privé permet de respecter le planning et d’arriver à l’équilibre économique du projet afin d’assurer un prix stable et compétitif de la vapeur et l’électricité sur 20 ans. 

  • Le partenaire principal est Veolia qui fournit le CSR et sera l’exploitant de la centrale CSR ;
  • L’ADEME et la Région Grand Est fourniront des aides publiques.

Les autres projets de Solvay :