Production de vapeur à partir de biomasse

Pour produire la vapeur consommée par le site de Saint Fons, Solvay remplace le gaz naturel par une chaufferie biomasse qui utilise des déchets de bois comme combustible.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

noun_Energy Efficiency_1362024Created with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

L’objectif principal du projet est de décarboner la chaleur nécessaire aux procédés opérés sur le site Solvay de Saint Fons (Rhône).

La solution envisagée consiste à construire une nouvelle chaufferie biomasse alimentée par du bois déchet (bois B) pour produire la vapeur consommée par le site et qui se substituera aux chaudières actuelles alimentées en gaz naturel. 

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

  • Scope(s) d’émissions
  • Description et quantification des émissions de GES associées
  • Précisions sur le calcul

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 1 - Remplacement du Gaz Naturel consommé par de la biomasse  

  • 41 ktCO2/an

Le projet permet de remplacer la consommation annuelle de 200 GWh PCI de gaz naturel. 

Le facteur d’émission du gaz naturel considéré est 205 kgCO2/MWh PCI. 

Le facteur d’émission de la biomasse considéré est 0 kgCO2/MWh PCI. 

Le calcul de la réduction annuelle des émissions directes de CO2 (scope 1) par l’utilisation de biomasse en remplacement du gaz naturel et exprimée en tonnes de CO2 est :  quantité annuelle d’énergie consommée en GWh × 1000 × (Facteur d’émission de la biomasse en kgCO2/MWh − facteur d’émission du gaz naturel en kgCO2/MWh) / 1000), soit pour le cas exposé :  

200 000 × (0−205)/1000 =  − 41 000 tonnes

L’usage de la biomasse permet donc un gain d’émissions directes (Scope 1 Solvay) de 41 ktCO2/an 

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

37M€ 

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

2021

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Saint Fons, Rhône

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

On estime en France à 20 % la part du Bois B non valorisée dans des conditions techniques et économiques acceptables, c’est à dire traitée en enfouissement. Il y a donc un enjeu majeur à améliorer la valorisation du bois B et ce projet y contribuera. 

Compte tenu de la quantité de bois B nécessaire, ce projet sera structurant dans la mise en place d’une filière locale d’approvisionnement et de valorisation du bois B. L’exploitation de la chaufferie future assurera une pérennité à la filière et à son bassin d’emploi associé.  

Potentiel de reproductibilité du projet à d’autres sites Solvay en France. Une étude préliminaire est en cours pour le site de Clamecy (impact CO2 ~ -10kt/an). 

Conditions de reproductibilité : 

  • Disponibilité d’un gisement local pérenne de bois déchet ; 
  • Viabilité économique de l’investissement ;
  • Visibilité sur les besoins vapeur du site à long terme. 

Plusieurs facteurs conditionnent la réussite d’un tel projet :  

  • La sécurisation du plan d’approvisionnement envisagé ;
  • L’aide à l’investissement et au fonctionnement (volet décarbonation de l’industrie du plan de relance) ;
  • La procédure ICPE et l’autorisation d’exploiter.

Plusieurs acteurs contribuent à la bonne mise en œuvre de ce projet :  

  • Solvay : mise à disposition des terrains et engagement d’achat long terme de la vapeur. 
  • Dalkia : opération et maintenance de l’installation. 
  • Ademe : aide à l’investissement et au fonctionnement. 
  • Autre partenaire tiers investisseur privé à confirmer. 
noun_Mail_1571628Created with Sketch.

Contacter l'entreprise :

richard.bourdon@solvay.com

Les autres projets de Solvay :