Valorisation du biogaz issu de ses ISDND sous forme de biométhane injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel

Grâce à la technologie WAGABOX®, Veolia récupère le méthane produit par la dégradation des matières organiques sur les sites d’enfouissement des déchets, pour l’injecter directement dans le réseau de distribution du gaz naturel.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

noun_Energy Efficiency_1362024Created with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Récupérer le méthane produit par la dégradation des matières organiques sur les sites d’enfouissement des déchets, pour l’injecter directement dans le réseau de distribution du gaz naturel.

Ramener à zéro les émissions nettes de CO2 d’ici 2050, comme le cadre européen en fixe l’ambition, nécessite la mise en œuvre de solutions industrielles à grande échelle. La valorisation du biogaz issu des déchets ultimes enfouis est l’un des leviers clés des activités de Veolia pour contribuer à cet objectif. Ce projet majeur en partenariat avec Waga Energy, startup grenobloise, en est une illustration emblématique par sa taille et son impact. Véritable exemple d’écologie industrielle et territoriale, il permettra de produire une énergie locale, renouvelable et décarbonée.

 

La technologie WAGABOX®, développée par Waga Energy, permet de récupérer le méthane produit par la dégradation des déchets organiques sur les sites d’enfouissement des déchets, pour l’injecter directement dans le réseau de distribution du gaz naturel. Elle transforme ainsi un sous-produit du traitement de nos déchets en énergie propre, locale et renouvelable, qui vient se substituer au gaz naturel fossile pour alimenter les particuliers et les entreprises. 

 

Cette innovation offre un rendement énergétique trois fois supérieur aux solutions consistant à brûler le biogaz dans un moteur ou une turbine pour produire de l’électricité. Le biométhane peut en outre être facilement stocké et transporté grâce aux infrastructures gazières existantes. 

 

En substituant du biométhane au gaz naturel, la solution WAGABOX® permet d’éviter les émissions de carbone dues à l’exploitation des énergies fossiles. 

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 1 - Récupération du méthane  

  • Quantification : 21,1 kt CO2/an 

Emissions évitées - Substitution de gaz naturel par du biométhane 

  • Quantification : 24 kt CO2/an 

La solution WAGABOX® permet la récupération de 118 182 MWh PCI/an de biométhane. On peut considérer que ce biométhane a un facteur d’émission de 23,4 kgCO2eq/MWh PCI.  

Le facteur d’émissions du gaz naturel est de l’ordre de 227 kgCO2/MWh PCI. L’injection du biométhane dans le réseau, toutes choses égales par ailleurs, permet d’éviter 203,6 kgCO2/MWh PCI soit pour cette installation plus de 24 000 tCO2/an.  

Par ailleurs, si le méthane issu de la décomposition des déchets n'avait pas été récupéré, leur traitement ordinaire par combustion aurait entraîné l’émission de 21 000 tCO2eq (PRG à 100 ans = 30). La récupération du méthane par la solution WAGABOX® permet donc d’éviter également 21 000 tCO2/an à l’installation de stockage de déchets non dangereux.  

Au total, ce sont plus de 45 000 tCO2eq/an qui sont évitées par la solution WAGABOX® 

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

Claye-Souilly : 11 M€
Saint-Palais : 3 M€
Le Ham : 3 M€

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

Novembre 2018

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Claye-Souilly (Seine et Marne), Saint Palais (Cher) et Le Ham (Manche).

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

Le projet s’inscrit dans une contribution à différents ODD : 

  • Outre les GES, ce projet permet d’éviter l’émission des autres polluants produits par la combustion du biogaz (ODD 7 Énergie propre et d’un coût abordable, ODD 9 Industrie, innovation, infrastructures, et ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique) ; 
  • C’est un projet d’écologie industrielle à l’échelle du territoire, dans une logique de partenariat pour accélérer la transformation écologique (ODD 11 Villes et communautés durables et ODD 17 Partenariats pour la réalisation des objectifs) ; 
  • Enfin, ce projet participe à la création d’emplois industriels qualifiés en France (ODD 8 Travail décent et croissance économique).

Ce type de projet est reproductible si les mécanismes de soutien aux projets d’injection de biométhane issu d’installations de stockage de déchets non dangereux  sont maintenus.  

Un partenariat Veolia / Waga Energy, jeune entreprise innovante, a été engagé. 

Les autres projets de Veolia :