Projet HyAMMED : développer la mobilité hydrogène au sein de la Métropole Aix-Marseille

Dans le cadre du projet HyAMMED, Hydrogène à Aix-Marseille pour une Mobilité Ecologique et Durable, Air Liquide va construire la première station hydrogène haute pression qui alimentera en hydrogène bas carbone la première flotte européenne de huit camions de 44 tonnes longue distance spécialement conçus dans le cadre du projet.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

noun_Energy Efficiency_1362024Created with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

Objectifs recherchés

HyAMMED vise à initier en région Provence-Alpes-Côte d’Azur la transition d’un transport de différents véhicules lourds polluants à une mobilité responsable, innovante et soucieuse de l’environnement à travers l’usage de l’hydrogène.

L’activité du transport contribue pour 30% aux émissions de GES en France. Il est donc impératif de trouver des solutions efficaces, particulièrement au cœur des grandes agglomérations.  

 

Le projet HyAMMED, Hydrogène à Aix-Marseille pour une Mobilité Écologique et Durable, a le potentiel de transformer le transport de marchandises dans la métropole Aix-Marseille-Provence, l’une des régions les plus peuplées de France.  

 

Pour cela, le projet prévoit le déploiement de huit camions hydrogène 44 tonnes longue distance (jusqu’à 800 km) associés à la première station hydrogène bas carbone haut débit [700 bar, 1 tonne/jour], investie et exploitée par Air Liquide sur son site d’Air Liquide à Fos-sur-Mer et permettra jusqu’à 20 recharges par jour de camions hydrogène. L’hydrogène bas carbone qui alimentera la station Air Liquide sera coproduit par électrolyse par KemOne sur son site de Fos-sur-Mer. La station est également conçue pour le ravitaillement de bus et autres véhicules utilitaires (horizon 2023). 

 

Le projet HyAMMED vise à démontrer la grande fiabilité des camions 44t longue distance, équipés de piles à combustible, compatibles avec les opérations de transport routier dans des conditions d’exploitation normales. L’un de ces camions sera exploité par Air Liquide dans le cadre de ses activités de livraison de gaz conditionnés dans la région de Fos-sur-Mer. Leur autonomie (jusqu’à 800 km), est un véritable atout. De plus, l’hydrogène a pour avantage de ne pas changer les habitudes de recharge (la durée d’un remplissage est d’environ 20 minutes), ce qui facilitera le déploiement et l’acceptation de cette technologie par les utilisateurs (transporteurs et acteurs de la grande distribution).  

 

Le projet HyAMMED s’intègre dans un écosystème Hydrogène régional déjà présent et en forte expansion et ce sur l’ensemble de la chaîne de valeur. 

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

  • Scope(s) d’émissions
  • Description et quantification des émissions de GES associées
  • Précisions sur le calcul

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Emissions évitées - Remplacement du carburant diesel par de l’Hydrogène (H2) décarboné 

  • Quantification : - 1,5 ktCO2/an  

Le projet HyAMMED permettra de réduire les émissions de CO2 de plus de 1500 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de plus de 2 millions de kilomètres parcourus en camion équipés d’une motorisation diesel classique. Chaque camion permettra de réduire les émissions de 150t de CO2 par an (200 000 kilomètres par an). 

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

14,7 M € 

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

Février 2019

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Métropole Aix-Marseille, France

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

Améliorer le transport permet non seulement de réduire les émissions de CO2 liées au transport de marchandises, mais aussi d’améliorer significativement la qualité de l’air (réduction du taux de NO2 particules fines dans l’air) et de limiter le niveau sonore dans les zones denses. 

Le projet HyAMMED contribue ainsi aux ODD suivants :  

  • ODD 1 Bonne santé et bien-être ;
  • ODD 7 Energie propre et d’un coût abordable  ;
  • ODD 9 Industrie, innovation et infrastructure ; 
  • ODD 11 Villes et communautés durables ;
  • ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques.

Le projet permet d’initier le déploiement des camions hydrogène en France et en Europe, notamment dans toutes les zones logistiques denses comme les ports. 

Le projet HyAMMED sera une réussite grâce (i) à la grande diversité des acteurs rassemblés et engagés et (ii) au soutien inconditionnel des organismes publics de financement (FCH JU, ADEME et Région Sud).

Différents partenaires sont engagés dans le projet HyAMMED :  

  • Bénéficiaires de subventions : Perrenot, ID Logistics, Malherbe, Blondel, Air Liquide ;
  • Partenaires (complémentaires) : IVECO, Green GT, KemOne, Carrefour, Monoprix, Coca-Cola European Partners, Chabas, Capenergies ;
  • Soutiens : GPMM (Grand Port Maritime de Marseille), PIICTO, MAMP (Métropole Aix Marseille Provence) ;
  • Financeurs : FCH JU, ADEME, Région Sud.

Les autres projets d'Air Liquide: