Mise en place de verrines lumineuses
pour limiter les consommations d’énergie

L’injection plastique étant la phase de production la plus consommatrice en électricité, Plastic Omnium a mis en place des systèmes de management visuel (verrines lumineuses) afin d’optimiser sa consommation d’électricité.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

levier1Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

noun_Energy Efficiency_1362024Created with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressource non énergétique

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Mise en place de systèmes de management visuel de type verrines lumineuses dans les zones de production à injection afin d’optimiser les consommations d’énergie et d’éviter le gaspillage.

Afin de contribuer à l’objectif du Groupe Plastic Omnium de réduire de 20% en intensité ses émissions de GES sur ses scopes 1 et 2 en 2025 versus les émissions 2018, l’entreprise souhaite réduire ses consommations énergétiques et son empreinte environnementale. 

Les machines d’injection plastique sont les zones les plus énergivores (en électricité provenant du réseau national) des sites de production. 

Les verrines lumineuses ont pour objectif de responsabiliser les utilisateurs des zones de production injection à allumer et à éteindre correctement les presses. Une aide lumineuse présente sur chaque presse s’allume différemment en fonction des données remontant des compteurs électriques : 

  • En vert : la presse fonctionne correctement, elle est éteinte ou en fonctionnement nominale ; 
  • En rouge : la presse est mal arrêtée ou elle consomme trop d’énergie pour son cycle. Dans ce cas-là, il est nécessaire d’investiguer la cause. 

Une dernière verrine se trouve à la sortie du site, si cette dernière est rouge, cela signifie qu’une des presses est mal arrêtée.  

Suite à des premiers retours d’expérience (par l’usine de Ruitz, Pas de Calais), il est envisagé de reporter ces aides lumineuses dans la zone de communication et de travail de l’unité de production injection (en plus de l’aide lumineuse à côté de chaque presse)

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

  • Scope(s) d’émissions
  • Description et quantification des émissions de GES associées
  • Précisions sur le calcul

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 2 - Meilleurs usages des équipements consommateurs d’énergie électrique 

  • Quantification : 12 tCO2eq/an  

L’usine de Fontaine évalue un gain de 200MWh d’électricité par an (soit environ 3% de sa consommation totale en électricité annuelle). Un facteur d’émissions de 0,06 tCO2/MWh est considéré pour l’électricité consommée sur le réseau français. 

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

3 000€

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

Mars 2017

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Usine de Fontaine, Territoire de Belfort

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

Ce projet permet de :  

  • Augmenter la durée de vie des équipements ;
  • Diminuer les besoins de maintenance ;
  • Réduire des risques HSE (bruits, incendie, etc…).

Le projet a un fort potentiel de reproduction sur les différents sites de la division et du Groupe Plastic Omnium. Il nécessite de nombreuses actions de contrôle du démarrage et d’arrêts des équipements.  

 Ce projet nécessite :  

  • L’implication de toute la direction ;
  • Un suivi régulier et une valorisation des bonnes pratiques des sites ;
  • Un réseau de communication et de partage efficace au sein de la division.

Un partenariat avec Schneider Electric (plateforme IRIO) a été engagé pour mettre en place des solutions de monitoring énergétique. 

Les autres projets de Plastic Omnium :