L1ve dans notre ambition CAN0P-2030 : un exemple de restructuration vers la décarbonation accélérée de nos immeubles en exploitation

Construit en 1964, l1ve est un immeuble de 33 500 m² situé 75 avenue de la Grande Armée – Paris 16, ancien siège de PSA. S’inscrivant dans une trajectoire bas carbone contribuant à la neutralité carbone collective, cet immeuble fait actuellement l’objet d’une restructuration qui vise à améliorer significativement la performance carbone du bâtiment et s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire ambitieuse.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

levier1Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

non-energetique levierCreated with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Réduire l’empreinte carbone du bâtiment pendant la phase de développement puis en phase exploitation afin de l’inscrire dans la trajectoire de CAN0P-2030, le plan de Gecina visant une décarbonation accélérée des immeubles en exploitation d'ici 2030.

Construit en 1964, l1ve fait actuellement l’objet d’une restructuration dans une démarche bas carbone et d’économie circulaire ambitieuse et inédite en plein cœur de Paris. Sur l'axe Concorde, Place de l'Étoile, Grande Armée, La Défense, l’édifice de 33 500 m² se distingue par son architecture et la qualité de ses espaces : la conservation de la structure monumentale de la grande galerie au rez-de-chaussée et de sa façade au graphisme affirmé fait de ce bâtiment un ouvrage unique dans la capitale.

 

L1ve accueillera en 2022 notamment le siège social d’un grand cabinet de conseil.

En 2020, l1ve a été sacré lauréat des MIPIM Awards dans la catégorie « Best Futura Project ».

La restructuration de L1ve met en œuvre un ensemble représentatif d’éléments de la politique RSE de Gecina, notamment en termes de bas carbone et d’économie circulaire :

 

  • Un projet conçu pour consommer 68 KWh d’énergie finale/m2 et émettre 2,1 KgCO2/m2 une fois en exploitation, soit respectivement 2,5 fois moins et 7 fois moins qu’un immeuble comparable sur le marché selon l’Observatoire de l’Immobilier Durable ;
  • Des émissions dues à la rénovation et aux matériaux de construction utilisés très maîtrisés : environ 768 kgCO2/m² seulement grâce à la préservation de l’existant et à la sélection de matériaux ayant réalisé une ACV. C’est mieux que la moyenne des opérations comparables (1109 kgCO2/m² selon l’Observatoire E+C-) ;
  • Amélioration de 48% de la performance énergétique et de 81% de la performance carbone après rénovation ;
  • Mise en place d’énergies renouvelables sur le site : installation de panneaux solaires en toiture, déploiement de la géothermie et raccordement aux réseaux de chaleur et froid urbains ;
  • Sélection des matériaux en fonction de leur impact carbone et du lieu de fabrication ;
  • Réemploi des matériaux : 66 % des 1 500 m2 du sol de la galerie proviennent de l’ancienne façade ;
  • Revente et dons à des associations lorsque cela était possible : 75% des matériaux vendus à des start-up pour la fabrication d’objets design, 25% de dons de matériaux soit l’équivalent de 500m2 de bureaux ;
  • Au final 80% des matériaux audités ont été réutilisés soit 83 tonnes de déchets évités (l’équivalent de 394 tonnes d’émissions de carbone évitées durant le processus de rénovation) ;
  • Récupération et réutilisation des eaux de pluie ;
  • 8 % des heures travaillées en faveur de l’insertion sociale ;
  • Contribution à la biodiversité et au bien-être : création de 2 800 m2 accessibles de terrasse vertes, jardin, et rooftops ;
  • Proximité des transports en commun ; avec la ligne 1 du métro et le RER C au pied de l’immeuble et à venir le prolongement su RER E et du tramway T3B.

Cette politique permet d’atteindre les plus hauts standards environnementaux sur ce projet :

 

  • HQE Bâtiment Durable Exceptionnel,
  • LEED Platinium,
  • BBCA Renovation,
  • WELL Gold,
  • BiodiverCity®,
  • WiredScore Platinium.

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 1 : Amélioration de la performance carbone du bâtiment après rénovation

Quantification : Emissions de 2,1 kgCO2/m²/an, soit 37,9 kgCO2/m2/ an de réduction par rapport à la performance de l’immeuble avant travaux (réduction de 64 655 tCO2 sur 50 ans.

Scope 3 : Restructuration bas carbone par la démarche d’économie circulaire : une performance carbone de 768 KgCO2/m2

Quantification : Emissions de 25700 tCO2, soit une réduction de 11 600 tCO2 par rapport à une performance moyenne d’un bâtiment comparable en France.

L’immeuble a une surface de 33500 m².

L’empreinte carbone de l’exploitation est estimée sur la durée de vie du bâtiment à 2,1 kgCO2/m²/an (contre 40 kgCO2/m²/an avant travaux). Soit une réduction de 1300 tCO2/an.

L’empreinte carbone de la rénovation est de 768 kgCO2/m² (contre 1109 kgCO2/m² pour une performance moyenne comparable en France), soit une réduction de 11 600 tCO2.

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

Confidentiel

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

2018

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

75 avenue de la Grande Armée – Paris 16ème

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

Ce projet permet de contribuer aux ODD suivants :

  • ODD 7 Recours aux énergies renouvelables : Installation de la géothermie et de panneaux photovoltaïques en toiture, et raccordement aux réseaux urbains de chaud et froid
  • ODD 12 Consommation et production durables : les principes de l’économie circulaire ont été suivis pour l’utilisation de certains matériaux sur le site, réduisant ainsi la consommation de matières premières neuves tout en recyclant certains composants.
  • ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques : la réhabilitation du bâtiment et l’économie circulaire implémentée sur ce projet permettent d’éviter de nouvelles émissions de CO2 tout en recyclant certains matériaux.

Les actions d’économie circulaire sont déployées sur 100% des développements en cours chez Gecina. Ainsi Gecina a réduit son empreinte carbone des projets en développement de 42 % en cinq ans, avec une performance moyenne des développements en cours de 2021 de 771 KgCO2/m2.

A fin 2021, les développements de bureaux de Gecina visent en moyenne une consommation de 63.5 kWh/m2/an une fois livrés et des émissions en moyenne de 2,5 KgCO2/m2/an.

100% des développements de Gecina produisent de l’énergie renouvelable sur site.

Les autres projets de GECINA :