Construction d’une maroquinerie à
énergie positive

Hermès construit à Louviers, en Normandie, la première maroquinerie à énergie positive.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

levier1Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Effacer les consommations énergétiques des nouvelles maroquineries d’un point de vue du réseau électrique et réduire les émissions de CO2 associées. Cette 20eme maroquinerie n’utilisera pas d’énergie fossile pour son fonctionnement et générera au moins autant d’énergie que celle qui aura été consommée.

La responsabilité environnementale d’Hermès est affirmée dans la construction de ce bâtiment qui sera à énergie positive (énergie consommée<énergie produite) Le bâtiment est en autoconsommation partielle et le surplus d’électricité est réinjecté dans le réseau. 

 

La plupart des maroquineries Hermès utilisent le gaz et l’électricité pour leurs besoins de production de chaleur et de froid, eau chaude sanitaire et de process. Les constructions récentes utilisent quant à elles principalement l’électricité ou des énergies renouvelables, mais sans atteindre jusqu’à ce projet, l’objectif Energie Positive. La Maroquinerie de Louviers vise cette cible ainsi que le label E4C2 (performance énergétique et réduction de gaz à effet de serre) 

 

Cette construction bioclimatique de 6 400 m2, c’est-à-dire conçue pour tirer le meilleur parti de sa localisation et de son environnement, est formée de sheds à triple rangée orientés au nord qui offrira une lumière naturelle et stable, réduisant les besoins en énergie. L’analyse des flux naturels (le vent, la pluie et le soleil) a permis à l’architecte de réduire considérablement les besoins en chauffage et en climatisation. Afin de préserver la biodiversité du lieu, la plupart des arbres seront conservés dans les jardins et d’autres seront plantés. 

Le projet de Louviers sera le premier bâtiment à Energie positive du groupe, avec comme objectif le label E4C2 (y compris les consommations d’énergie/eau du process). 

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

  • Scope(s) d’émissions
  • Description et quantification des émissions de GES associées
  • Précisions sur le calcul

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 2 - Suppression sources d’énergie fossile :

  • Quantification : 24tCO2eq/an

Emissions évitées :

  • 242 tCO2eq/an

La construction de cette maroquinerie ne vient pas en remplacement d’une maroquinerie existante. Sa construction n’occasionne donc pas une réduction des émissions de CO2. Toutefois, elle constitue un modèle qu’Hermès souhaite reproduire. En ce sens les calculs précédents ont été réalisés en comparaison de la construction d’une maroquinerie classique présentant les mêmes caractéristiques.  

  • Avant-Projet : usage mix Gaz + Electricité : émissions moyennes 266 tCO2e /an (moyenne des émissions scopes 1+2 de 5 Maroquineries) ;
  • Après-Projet : émissions estimées :  
    • Scope 1 : 0 tCO2e /an  
    • Scope 2 : 24 tCO2e/an 
    • Emissions évitées : 242 tCO2e/an 

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

Entre 15 et 30 M€

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

Septembre 2020

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Louviers, Normandie

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

Ce projet contribue aux ODD suivants :   

  • ODD 7 Energie propre et d’un coût abordable : en supprimant toute source d’énergie fossile et permettant au bâtiment d’être en autoconsommation ; 
  • ODD 8 Travail décent et croissance économique : en proposant de nouveaux emplois dans cette maroquinerie à énergie positive ; 
  • ODD 11 Villes et communautés durables : en réhabilitant une friche industrielle ; 
  • ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique : en atteignant l’objectif d’une maroquinerie à énergie positive (énergie consommé < énergie produite), la Maroquinerie de Louviers vise également le label E4C2 (performance énergétique et réduction de gaz à effet de serre). 

Tous les futurs projets de maroquinerie Hermès sont menés en tenant compte de cette expérimentation. 

Les 511 000 briques du bâtiment sont fabriquées par une entreprise locale. Le terrain a été choisi en collaboration avec la Communauté d’agglomération et permet la réhabilitation d’une friche industrielle.

noun_Mail_1571628Created with Sketch.

Contacter l'entreprise :

erwan.dufresne@hermes.com