Vers la neutralité carbone : récupération des sources de chaleur disponibles sur le site R&D de Montpellier

Sanofi installe sur son site de R&D à Montpellier des installations de récupération de chaleur fatale, en partenariat avec Dalkia, qui lui permettent de réduire la consommation de gaz du site et les émissions de CO2 associées.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

efficaciteenergetique_levierCreated with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

Réduire la consommation d’énergie du site R&D de Montpellier et les émissions de CO2 associées, en récupérant les différentes sources de chaleurs disponibles sur le site pour un usage de chauffage.

A travers son programme de durabilité environnementale « Planet Mobilization », Sanofi s'engage à évaluer et limiter les impacts environnementaux directs et indirects de ses activités tout au long du cycle de vie de ses produits.

 

Le principe de récupération de chaleur basse température est un des axes prioritaires de la démarche de décarbonation de Sanofi.

 

Ce projet est divisé en deux sous projets :

 

Le premier projet consiste en la mise en place d’une boucle de chaleur basse température par récupération de chaleur fatale. La récupération de chaleur sur deux des  groupes froids du site (puissance frigo de 1,3 MW chacun), associé à une Pompe À Chaleur (PAC de 1 MW) à haut rendement permet de réhausser la chaleur récupérée (45 °C) pour ensuite la réinjecter dans le réseau d’eau chaude de chauffage du site (à une température de 70-80 °C selon la saison).

Ce premier projet a été intégralement financé (1 M€) par les Certificats d’Economies d’Energie (CEE) générés par la récupération de chaleur sur les groupes froids et a été porté par Dalkia en partenariat avec EDF pour les CEE. De plus un Contrat de Performance Energétique (CPE) d’une durée de 15 ans a été signé avec Dalkia pour garantir la performance énergétique de l’installation dans le temps.

Cette installation de récupération de chaleur fatale est en service depuis juin 2019.

 

Porté par les équipes Ingénierie & Maintenance du site, un second projet a permis de mettre en place une unité de cogénération (1MW) : une installation permettant de produire à la fois de l’électricité et de la chaleur par l’utilisation de gaz. La chaleur produite par la cogénération est envoyée directement sur le réseau d’eau chaude de chauffage du site et l’électricité produite est intégralement autoconsommée par le site et est exonérée de taxe de transport. Tout comme la chaudière équipée d’un condenseur, la chaleur des fumées de la cogénération est également récupérée et envoyée sur la boucle de chaleur basse température mise en place précédemment. Ce projet a été intégralement financé en tiers investissement par Dalkia pour un montant de 1.4 M€ avec un contrat d’exploitation de l’installation d’une durée de 15 ans.

Cette installation de cogénération est en service depuis décembre 2019.

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

  • Scope(s) d’émissions
  • Description et quantification des émissions de GES associées
  • Précisions sur le calcul

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 1 - Réduction de l’utilisation de la chaudière interne au gaz naturel et récupération de chaleur fatale sur les groupes froids

  • Quantification: - 1611 tCO2

Scope 2 - Alimentation en chaleur externe issue d’une cogénération

  • Quantification: + 632 tCO2

En 2018, 14728 MWh_pcs de gaz naturel ont été consommées soit 2725 tCO2 (en considérant un facteur d’émissions de 185 kgCO2/MWh_pcs).

En 2020, 6025 MWh_pcs ont été consommées soit 1114 tCO2 (avec le même facteur d’émissions).

L’achat de chaleur en 2020 représente 5017 MWh_pci entraînant l’émission de 632 tCO2 (avec un facteur d’émissions de 0.126 tCO2/MWh PCI).

Le gain d’émissions total s’élève donc à 979 tCO2.

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

0 € pour Sanofi
Tiers investissement de 2,4 M€

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

2019

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Montpellier, Hérault

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

La mise en place de ce projet a permis de réduire de manière significative l’utilisation des chaudières gaz du site et donc d’envisager la suppression de la chaufferie du site au profit de de pompes à chaleur haute température à haut rendement.

Des études sont en cours sur le sujet. Cette suppression de la chaufferie entrainerait donc une forte réduction des émissions de CO2 et permettrait de contribuer aux ODD 7 Energie propre et d’un coût abordable et ODD 13 Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques.

La condition de reproductibilité est d’avoir des échangeurs sur les centrales de traitement dimensionnés pour de la basse température et le financement du réseau eau chaude.

Au travers de ce projet, plusieurs partenariats ont été engagés :

  • Un CPE de 15 ans avec Dalkia pour la récupération de chaleur ;
  • Un contrat d’exploitation et d’achat de chaleur et électricité de 15 ans avec Dalkia pour la cogénération.
noun_Mail_1571628Created with Sketch.

Contacter l'entreprise :

Christophe ALLIONE
Christophe.allione@sanofi.com