Projet BlackCycle : production de nouveaux pneus à partir de pneus usagés

Le projet BlackCycle, coordonné par Michelin, leader mondial des pneumatiques, vise à mettre en place une économie circulaire complète et massive concernant les pneumatiques usagés, en concevant l’une des toutes premières filières de production permettant de réaliser de nouveaux pneus à partir de pneus usagés. Ce projet réunit sept partenaires industriels, cinq organismes de recherche et de technologie (RTO) et un pôle d’innovation au sein d’un consortium européen implanté dans cinq pays.

Leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES)

noun_Low Fat_3488837Created with Sketch.

Sobriété énergétique et ressources

noun_Ecology_1351672Created with Sketch.

Décarbonation de l’énergie

noun_green energy_1112618Created with Sketch.

Amélioration de l’efficacité énergétique

non-energetique levierCreated with Sketch.

Amélioration
de l’efficacité en ressources non énergétiques

noun_absorptive capacity_3636324Created with Sketch.

Absorption d’émissions

financement iconCreated with Sketch.

Financement d’émetteurs bas-carbone ou désinvestissement d’actifs carbonés

noun_Climate Change_2531889Created with Sketch.

Réduction des autres gaz à effet de serre

Objectifs recherchés

L’ambition du projet BlackCycle, exprimée lors de son démarrage, est de permettre une réduction de l’empreinte carbone induite par la fabrication de nouveaux pneumatiques. En effet le pronostic initial du projet est de permettre une réduction du CO2 par unité de masse de matériau substitué égale à 1 kg CO2/kg.

Le projet BlackCycle implique 13 organismes au sein d’un partenariat public-privé européen, unique en son genre, qui fera la démonstration de la viabilité technique, environnementale et économique de ces procédés circulaires.

Le consortium mettra au point des solutions spécifiques pour produire des matières premières durables destinées aux pneumatiques : collecte des pneus usagés et sélection de la matière première, optimisation de la pyrolyse, raffinage et valorisation de l’huile, optimisation des procédés de four et évaluation des performances des pneumatiques durables créés.

L’objectif du projet à moyen terme est que près d’un pneumatique usagé sur deux en Europe soit incorporé dans ce cercle vertueux. BlackCycle construira une économie circulaire de la filière pneumatique à l’échelle européenne.

 

Contexte :

Chaque année, 1,6 milliard de nouveaux pneus sont vendus dans le monde, ce qui représente plus de 26 millions de tonnes. La même quantité entre chaque année dans la catégorie des pneus usagés, offrant un grand potentiel de valorisation de matière, qui n’est que partiellement exploité. Les procédés actuels de traitement des pneus usagés ne produisent que peu de matière première réutilisable dans l’industrie du pneumatique. Par ailleurs, en l’absence de solution suffisante pour valoriser la matière des pneus usagés en Europe, plus de la moitié des pneus en fin de vie sont exportés vers des pays tiers.

Scope(s) d'émissions

sur le(s)quel(s) le projet a un impact significatif

  • Scope(s) d’émissions
  • Description et quantification des émissions de GES associées
  • Précisions sur le calcul

Scope 1

Émissions directes générées par l’activité de l’entreprise.

Scope 2

Émissions indirectes associées à la consommation d’électricité et de chaleur de l’entreprise.

Scope 3

Émissions induites (en amont ou en aval) par les activités, produits et/ou services de l’entreprise sur sa chaine de valeur.

Absorption d’émissions

Création de puits de carbone, (BECCS, CCU/S, …)

Émissions évitées

par les activités, produits et/ou services de l’entreprise ou par le financement de projet de réduction d’émissions.

Scope 3 - Matières premières avec un facteur d’émission de CO2 plus faible

  • A son démarrage en 2020 le Projet a estimé le gain CO2 généré par ses innovations après déploiement :
    • Périmètre France : pour une production annuelle de 195 000 T de pneumatiques 
      • Émission initiales : 161 Kt CO2/an
      • Émission finales: 112 Kt CO2/an
      • Gain: = 49 Kt CO2/an

Au cours du projet ce chiffrage initial sera revu.

La production annuelle française de pneumatiques Michelin considérée est de 195 000T/an

La production d’1 T de noir de carbone constitutive d’un pneumatique via le circuit classique entraine l’émission de 3,3 tCO2, principalement en raison de l’approvisionnement fossile des matières concernées

La production d’1 T de matière première pneumatique à partir de la nouvelle filière de recyclage entraine l’émission de 2,3 tCO2.

Les Matières premières concernées représentent environ 25% d’un pneumatique

Pour la production considérée, le gain pourrait atteindre 49 000 tCO2/an. Au cours du projet ce chiffrage initial sera revu.

Les points clés

GroupCreated with Sketch.

Montant de l’investissement réalisé

Projet de Recherche d’un montant de 16 M€

noun_date_1379066Created with Sketch.

Date de démarrage du projet

2020

noun_position_2125941Created with Sketch.

Localisation

Allemagne, Espagne, France, Grèce et Suisse.

Niveau de maturité

Test prototype en laboratoire (TRL 7)

Test en réel (TRL 7-8)

Prototype pré-commercial (TRL 9)

Mise en œuvre à petite échelle

Mise en œuvre à moyenne ou grande échelle

Rentabilité économique du projet

Court terme (0-3ans)

Moyen terme (4-10 ans)

Long terme (> 10 ans)

Images / Vidéos

En offrant une alternative viable sur le plan économique et environnemental, BlackCycle réduira l’exportation des pneumatiques en fin de vie. La relocalisation de la gestion des pneus usagés et de leur transformation au sein de l’UE devrait créer des emplois durables en Europe.

Les solutions technologiques définies par le projet BlackCycle sont applicables à l’échelle mondiale avec le même potentiel d’impact climat.

13 organismes engagés au sein d’un partenariat public-privé européen : sept partenaires industriels, 5 RTO et un pôle d’innovation.

Plus d’informations sur la fiche complète du projet à télécharger.